OPERATIONS PROPOSEES

Endocardite

L’endocardite est une inflammation-infection de l’endocarde, c’est-à-dire des valves cardiaques ainsi que de l’enveloppe interne du cœur (endocarde). Il s’agit d’une maladie rare mais très dangereuse. L’endocardite peut être due à des microbes ou à des facteurs auto-humains.

L ´endocardite infectieuse


Chaque année on dénombre environ 1'500 cas d’endocardite infectieuse par million d’habitants. L’endocardite peut atteindre une valve native ou une valve prothétique. La valve mitrale est la valve qui présente la plus grande incidence d’endocardite (41%), suivie de la valve aortique (38%). Classiquement l’endocardite se présente sur une valve déjà malade, mais actuellement la moitié des cas d’endocardite peut se présenter aussi sur des valves complètement physiologiques. Un tiers des cas d’endocardite se présentent sur des valves artificielles. Les hommes présentent deux fois plus d’endocardites que les femmes pour des raisons encore inconnues.
L’endocardite survient lorsque le micro-organisme responsable arrive à passer et à circuler dans le sang du patient, permettant ainsi la colonisation de la valve cardiaque. De telles bactériémies surviennent généralement après des interventions oro-pharyngées ou lors des interventions sur le colon. Une infection du système respiratoire, une sinusite, une cholécystite, même des cancers du colon, ou une infection uro-génitale peuvent provoquer des endocardites. Dans le 20% des cas le point d’entrée des bactéries est méconnu.
 
Le diagnostic de l’endocardite en dehors de sa manifestation clinique, peut être diagnostiqué par l’échographie cardiaque, soit transthoracique soit transoesophagienne. On s’aperçoit alors  de l’existence de petites végétations qui peuvent être mobiles ou immobiles, peuvent être sur les parties mobiles des valves ou même sur les anneaux des valves. Le même examen permet aussi de localiser la végétation ainsi que le type de lésion que l’endocardite a provoqué. La sensibilité de l’échographie transoesophagienne quant à la détection de l’endocardite est proche de 100%.

Traitement


Le traitement de choix de l’endocardite est l’administration intraveineuse d’antibiotiques. Cette antibiothérapie doit être la plus précoce possible et de manière continue pour une durée de 6 semaines. La réussite du traitement est évaluée par la normalisation des paramètres inflammatoires au niveau sanguin, ainsi que l’arrêt de progression des lésions valvulaires. Dans le cas où l’antibiothérapie ne suffit pas pour contrôler l’infection le traitement chirurgical est obligatoire. Nous opérons actuellement les endocardites déjà en phase très précoce au bout de 3 à 5 jours d’antibiothérapie, de manière à prévenir les lésions étendues au niveau valvulaire. La chirurgie de l’endocardite est une chirurgie  hautement technique qui nécessite une grande expérience du chirurgien au niveau de toute la chirurgie cardiaque puisque ce dernier doit être capable, non seulement de réparer ou de remplacer des valves cardiaques atteintes, mais de remplacer des parties entières du cœur et de ses parois. La mortalité d’une endocardite aiguë peut arriver de 15 à 20% des cas.
Join us in
facebook
youtube
linkedin
Contactez
Centre de Chirurgie Cardiaque et Vasculaire Robotique et Mini-Invasive
Av. de la Roseraie 76A
1205 Genève - Suisse
Tel +41-22-3476420
Email Address
© 2017 All rights reserved
Site by overron  |   incom cms  |   web promotion